• le jeu des associés

    Un classique en MS/GS et il était temps que je rafraichissele jeu des associés mes étiquettes.

    Il s'agit d'associer chaque nombre avec son écriture littérale, sa constellation du dé, une constellation aléatoire et les doigts.

    Dans un 1er temps, on peut jouer avec les nombres de 1 à 5 puis en cours d'année, jouer avec les nombres de 1 à 10.

     

    le jeu des associés

    règle du jeu ou est mon associé

    constellation chiffre doigt

     

     

    le jeu des associésle jeu des associés

    le jeu des associés

    le jeu des associés

    le jeu des associés

     

    le jeu des associés


  • Commentaires

    7
    pierette
    Jeudi 1er Août à 18:48

    Super ce jeu Lucia!

    Petite faute pour le verbe asseoir orthographié assoir....

      • Jeudi 1er Août à 19:16

        Et non, depuis la réforme orthographique qui date de 1990, on peut écrire assoir.

        "La conjugaison du verbe asseoir, au présent et à l'impératif. Remarques : Je m'assieds est plus soutenu que je m'assois. À l'infinitif, on peut écrire asseoir(orthographe traditionnelle) ou assoir (depuis la réforme de l'orthographe)"

    6
    Manon
    Lundi 29 Juillet à 16:19
    J'adore votre jeu, enfin tous vos jeux!
    Un grand merci pour tout, celui-ci sera mis en pratique à la rentrée avec mes MS.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mardi 6 Octobre 2015 à 11:55

    J'ai testé ce jeu ce matin en salle de motricité: super ! Je n'ai plus qu'à créer mes groupes de besoins chez les MS-GS. Merci

    4
    Samedi 26 Septembre 2015 à 19:03

    Je vais aussi m'en servir pour faire un livre des nombreshappy

    3
    Samedi 26 Septembre 2015 à 19:01

    Tes petits CP vont bien jouer alors aussi winktongue

    2
    Samedi 26 Septembre 2015 à 18:59

    Merci Lucciahappy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :